Auteure
Alison Bérubé
9 juin 2020

L'équilibre vie-travail

Atteindre l’équilibre vie-travail est un concept propre à chacun. Par exemple, travailler de 9 h à 5 h versus travailler des quarts de travail, ou bien être entrepreneur, parent, ou aidant naturel, amène différents défis! Toutefois, peu importe notre réalité, nous recherchons tous cet équilibre.

L’équilibre n’est jamais à tenir pour acquis. Comme moi, vous l’aurez surement vécu, une journée, j’ai l’impression que tout est sous contrôle et la journée suivante, je ne sais plus où donner de la tête! Se sentir dépassé, impuissant, coupable et même incompétent devient alors commun dans ces états de déséquilibre. Si celui-ci perdure, des problèmes de santé peuvent en découler, comme des problèmes de sommeil, d’anxiété, d’affaiblissement du système immunitaire, etc. 

Une enquête du Conference Board du Canada menée auprès de gestionnaires en ressources humaines du Canada démontre que :  

25 % à 50 % de tous les problèmes de ressources humaines des organisations étaient associés à des problèmes de conciliation. Ceux-ci se manifestent par les retards au travail, l'absentéisme, la démotivation, la baisse de productivité et de performance globale. (LazzariDodeler et Tremblay, s.d.)

La conciliation entre la vie professionnelle et la vie privée est essentielle pour notre bien-être global et celui de nos proches. Comme vous le savez, il existe une panoplie de stratégies pour maintenir l’équilibre et la recette magique n’existe malheureusement pas.  Soyez, avant tout, à l’écoute de vos besoins. 

7 conseils pour retrouver l'équilibre

Voici 7 conseils, basés sur mon expérience personnelle et professionnelle, pour vous aider à retrouver l’équilibre. D’abord, prenez une grande respiration avant de commencer : Inspirez-Expirez-Go! Bonne lecture!

1. Rôles et responsabilités

Prenez un recul pour identifier et observer vos rôles et responsabilités associés aux différentes sphères de votre vie. Pour être pleinement présent et au meilleur de vous-même dans chacun de ces rôles, assurez-vous de “mettre le chapeau” qui convient à la situation. Par exemple, lorsque je passe du temps avec mes enfants, je fais mon possible pour changer "mon chapeau professionnel" pour celui de parent. Inversement, des préoccupations personnelles peuvent interférer dans ma productivité au travail. Dans cette situation, je prévois un temps dans la journée ou dans la semaine pour m'en occuper et d'ici là, je me permets de ne plus y penser. Bref, visualiser ses différents rôles et responsabilités permet de se préparer mentalement aux tâches à accomplir. Ce qui m’amène au deuxième conseil…

2. Blocs de temps

Assignez des blocs de temps dans votre horaire pour ces différents rôles et responsabilités. Si possible, vous pouvez prévoir des blocs de travail aux moments où vous vous sentez habituellement le plus productif (matin, après-midi ou soir). Toutefois, rappelez-vous que vous êtes humain ; il est normal que votre humeur ou votre niveau de productivité varie selon la journée. Soyez flexible et ajustez votre horaire en conséquence. Personnellement, ce truc me permet de libérer mon esprit pour que je puisse me centrer sur une tâche à la fois. Il me permet aussi de décrocher plus facilement après le travail. Par exemple, à la fin de la journée, je fais une liste de ce que je dois poursuivre le lendemain afin de respecter mes échéanciers ou engagements. Ensuite, je fais l'effort de ne plus y penser et je prends du temps pour moi.  

3. To do list

Puis, à l’intérieur de ces blocs, planifiez vos tâches (To do list). Listez ce que vous devez accomplir en lien avec les tâches de la maison (factures, impôt, épicerie, garderie, etc.) et listez celles liées au travail (projets, suivis, développement d’affaires, etc.). Pour les tâches plus complexes, décortiquez-les en petites étapes. Puis, assignez un début et une fin à chacune de ces tâches, ceci permet d’éviter la procrastination.

4. Priorités

Ensuite, priorisez! Pour vous aider, tenez un agenda ne présentant qu’une journée par page. Ceci permet de vous centrer sur une journée à la fois (moins accablant) et d’avoir plus d’espace pour ajuster la liste selon les imprévues de la journée. L’important, c’est d’être réaliste. Vous pouvez être tenté d’en ajouter plus dans votre assiette seulement au cas où vous auriez le temps de tout faire, mais c'est un piège! Évaluez plutôt le temps nécessaire pour chacune de vos tâches, en considérant le temps consacré aux imprévus et aux pauses. Ce n’est pas la quantité d’heures de travail qui compte, mais la qualité. Notre société glorifie beaucoup la performance et la productivité (glorification of busyness), mais c'est un mythe. Trouvez votre satisfaction dans le travail bien fait et soyez plutôt occupé à vivre une vie saine.

5. Pauses et récompenses

Prévoyez des pauses et des récompenses. Habituellement, pour chaque heure de concentration, nous devrions prendre une pause d’au moins 10 minutes afin d’éviter la fatigue mentale. N’hésitez pas à vous lever de votre chaise, à bouger, à prendre un verre d'eau, etc. Puis, revenez à la tâche. Si la pause est trop longue, il peut être difficile de retrouver sa concentration. Puis, lorsqu’une tâche complexe est accomplie, donnez-vous une récompense bien méritée! Cette méthode est toujours efficace pour augmenter la motivation, autant chez les enfants que chez les adultes!

6. Ici et maintenant

Choisissez judicieusement où vous placer votre énergie. Évitez de dépenser trop d’énergie sur ce qui aurait pu être fait différemment dans le passé ou sur ce qui risque de survenir dans le futur. Canalisez plutôt votre pleine énergie et votre présence sur ce que vous pouvez contrôler et sur ce que vous pouvez faire ici et maintenant

7. Sommeil

L’équilibre passe aussi par la qualité de votre sommeil. Il n’est pas nécessaire de dormir plus longtemps, mais de dormir mieux. Comment? 1) Pratiquez des activités physiques régulièrement et préférablement de 5 à 6 heures avant d’aller au lit. Ceci permet d’évacuer le stress de la journée et surtout de diminuer votre température corporelle durant les heures qui suivent votre activité. Ceci vous permettra de vous endormir plus rapidement. 2) Remplacez votre café de l’après-midi par une marche à l’extérieur. Vous reviendrez au travail plus concentré et plein d’énergie. 3) Évitez de manger des mets très épicés pour le souper, car ceci augmente la température corporelle. Plus celle-ci est haute, plus il vous sera difficile de vous endormir.

 

Sources : Lazzari Dodeler, N. et Tremblay, D.-G. (s.d.) Analyse de mesures et services en faveur de laconciliation travail-vie personnelle. Disponible : https://spip.teluq.ca/aruc/IMG/pdf_ARUC-NR11-01.pdf